• Bepasi ba kalat'a Bebotedi : 1 à 3.

    GENESE DUALA___rosettaproject_dua_gen-1-1


    votre commentaire
  • Káne lá Sángó

    BYINGEDI

    BelÄ“di ba nin kalati be titi lambo la peÅ„apeÅ„a. Be nde beteledi ba Kane la Sango bena be ta be busisabe na sango J. Gutbrod o mbu ma 1905 natena 1909 o dikalo la Mission ma Basel ("Monatsblatt" to Mulee Ngea). Di si wengisan lambo la mweÅ„a oten, di pongise nde bwambwam betiledi kaponda Å„ai di matilano mo tatan. Dipita lasu le nde na jita la Bonakristo ba mende bwa muÅ„enge oÅ„ola nin kalati, na ná ben beteledi ba mu mpete ma muka be mende jongwane jita la babupedi na balÄ“di pe o bia neni bangamenno jokwa to jokwele o kane. Tona Eyal'a Loba e mindano langwabe o yen ekombo, di dia te nde kana bokwedi ba Sango Yesu, bena ba si ta ba bia kane. Biso pe di doli kwala na: " A Sango, lee biso o kane" (Luk. 11: 1). Loba emeye so namse bolane la nin kalati oÅ„ola longise la Mwemba mao o Kamerun.


    NdoÅ„e, Yuni 1953 (Esopesope) . Jean-René Brütsch

     

    Pour télécharger tout le livre : LIEN - TELECHARGEMENT   OU Livre _ Kane la sango 


    votre commentaire
  • Lukas 19 : 1-10

    Sakeo – Zachée

     

    1. Na mo ingea, a tombea la Yeriko.

    1Jésus, étant entré dans Jéricho, traversait la ville.

    2. Nde ombwa, moto mo a ta oten, dina lao ná Sakeo, mwaned’a bakotedi, nu ta mbwaá¹….

    2Et voici, un homme riche, appelé Zachée, chef des publicains, cherchait à voir qui était Jésus;

    3. A ta a pula jene nja Yesu eno, nde a si ta a wele o njom’a dimuti, ebanja a ta a wuta mute.

    3mais il ne pouvait y parvenir, à cause de la foule, car il était de petite taille.

    4. Na mo a ña mila o boso, ondea o moñ’a bwiba ná ene mo, ebanja la ten nde a tano angamen tombea.

    4Il courut en avant, et monta sur un sycomore pour le voir, parce qu'il devait passer par là.

    5. Nde niponda Yesu a poino o wa wuma, na mo a mama miso, ene mo, a kwalane mon á : A Sakeo, wamse siba, ebanja n’angamen o ja o mbo’ango wenge.

    5Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, hâte-toi de descendre; car il faut que je demeure aujourd'hui dans ta maison.

    6. Na mo a wamse siba, a kasa mo na muñenge.

    6Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie.

    7. Niponda bese b’enno nika, na babo na topo miñunguñungu, ba’ná : ingedi o ja o mboa mot’a bobe !

    7Voyant cela, tous murmuraient, et disaient : Il est allé loger chez un homme pécheur.

    8. Na Sakeo a teme, a kwalane Sango ná : ombwa a Sango, na ma bola batuedi dongo diwo la bema bam, na ta pe te na nongone moto lambo o nge’a miñakisan, ke na ma timbisele mo ngedi inei.

    8Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit : Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j'ai fait tort de quelque chose à quelqu'un, je lui rends le quadruple.

    9. Na Yesu a kwalane mo : wenge, jongise di poyedi nin ndabo ; oñola ná mo pe e nde mun’a Abraham.

    9Jésus lui dit : Le salut est entré aujourd'hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d'Abraham.

    10. Ebanja Mun’a moto a poi o pulise na jonjise di di pimbedi.

    10Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.


    votre commentaire
  • Psaume 137 : pourrais-je t'oublier Jérusalem ?

     

    1 Sur les bords des fleuves de Babylone, Nous étions assis et nous pleurions, en nous souvenant de Sion.
    2 Aux saules de la contrée Nous avions suspendu nos harpes.
    3 Là, nos vainqueurs nous demandaient des chants, Et nos oppresseurs de la joie : Chantez-vous quelques-uns des cantiques de Sion !
    4 Comment chanterions-nous les cantiques de l'Éternel Sur une terre étrangère ?
    5 Si je t'oublie, Jérusalem, Que ma droite m'oublie !
    6 Que ma langue s'attache à mon palais, Si je ne me souviens de toi, Si je ne fais de Jérusalem Le principal sujet de ma joie !

    7 Éternel, souviens-toi des enfants d'édom, Qui, dans la journée de Jérusalem, Disaient : Rasez, rasez Jusqu'à ses fondements !
    8 Fille de Babylone, la dévastée, Heureux qui te rend la pareille, Le mal que tu nous as fait !
    9 Heureux qui saisit tes enfants, Et les écrase sur le roc !

     


    S'étant détourné du Seigneur, le peuple est déporté à Babylone, et les oppresseurs l'outragent et l'humilient, lui demandent un cantique de Dieu pour les ridiculiser. Tandis qu'eux ils pleurent, leurs ennemis se réjouissent, prennent plaisir à les jeter en opprobre, et même les fils d'edom(esaü), jumeau de jacob, qui sont leurs parents, se réjouissent de la destruction de Jérusalem! Alors le peuple en appelle au Dieu de Justice, qui se souviendra de Sion, et qui jamais n'oubliera Jérusalem.


    votre commentaire
  • Psaume 83 : Tous contre nous

    (Mwenge mwa Esafe : Cantique d'Asaph.)

     

     

    1  Cantique. Psaume d'Asaph.

    2  O Dieu, ne reste pas dans le silence ! Ne te tais pas, et ne te repose pas, ô Dieu !

    3  Car voici, tes ennemis s'agitent, Ceux qui te haïssent lèvent la tête.

    4  Ils forment contre ton peuple des projets pleins de ruse, Et ils délibèrent contre ceux que tu protèges.

    5  Venez, disent-ils, exterminons-les du milieu des nations, Et qu'on ne se souvienne plus du nom d'Israël !

    6  Ils se concertent tous d'un même coeur, Ils font une alliance contre toi ;

    7  Les tentes d'Édom et les Ismaélites, Moab et les Hagaréniens,

    8  Guebal, Ammon, Amalek, Les Philistins avec les habitants de Tyr ;

    9  L'Assyrie aussi se joint à eux, Elle prête son bras aux enfants de Lot. Pause.

    10  Traite-les comme Madian, Comme Sisera, comme Jabin au torrent de Kison !

    11  Ils ont été détruits à En Dor, Ils sont devenus du fumier pour la terre.

    12  Traite leurs chefs comme Oreb et Zeeb, Et tous leurs princes comme Zébach et Tsalmunna !

    13  Car ils disent : Emparons-nous Des demeures de Dieu !

    14  Mon Dieu ! rends-les semblables au tourbillon, Au chaume qu'emporte le vent,

    15  Au feu qui brûle la forêt, A la flamme qui embrase les montagnes !

    16  Poursuis-les ainsi de ta tempête, Et fais-les trembler par ton ouragan!

    17  Couvre leur face d'ignominie, Afin qu'ils cherchent ton nom, ô Éternel!

    18  Qu'ils soient confus et épouvantés pour toujours, Qu'ils soient honteux et qu'ils périssent !

    19  Qu'ils sachent que toi seul, dont le nom est l'Éternel, Tu es le Très Haut sur toute la terre !


    votre commentaire
  •  Psaume 79 : Jusqu'à quand durera ta colère ?


    (Mwenge mwa Esafe : Psaume d'Asaph.)

     

     

    79:1 Psaume d'Asaph. O Dieu ! les nations ont envahi ton héritage, Elles ont profané ton saint temple, Elles ont fait de Jérusalem un monceau de pierres.

    79:2 Elles ont livré les cadavres de tes serviteurs En pâture aux oiseaux du ciel, La chair de tes fidèles aux bêtes de la terre ;

    79:3 Elles ont versé leur sang comme de l'eau Tout autour de Jérusalem, Et il n'y a eu personne pour les enterrer.

    79:4 Nous sommes devenus un objet d'opprobre pour nos voisins, De moquerie et de risée pour ceux qui nous entourent.

    79:5 Jusques à quand, Éternel ! t'irriteras-tu sans cesse, Et ta colère s'embrasera-t-elle comme le feu ?

    79:6 Répands ta fureur sur les nations qui ne te connaissent pas, Et sur les royaumes qui n'invoquent pas ton nom !

    79:7 Car on a dévoré Jacob, Et ravagé sa demeure.

    79:8 Ne te souviens plus de nos iniquités passées ! Que tes compassions viennent en hâte au-devant de nous ! Car nous sommes bien malheureux.

    79:9 Secours-nous, Dieu de notre salut, pour la gloire de ton nom ! Délivre-nous, et pardonne nos péchés, à cause de ton nom !

    79:10 Pourquoi les nations diraient-elles : Où est leur Dieu ? Qu'on sache, en notre présence, parmi les nations, Que tu venges le sang de tes serviteurs, le sang répandu !

    79:11 Que les gémissements des captifs parviennent jusqu'à toi ! Par ton bras puissant sauve ceux qui vont périr !

    79:12 Rends à nos voisins sept fois dans leur sein Les outrages qu'ils t'ont faits, Seigneur !

    79:13 Et nous, ton peuple, le troupeau de ton pâturage, Nous te célébrerons éternellement ; De génération en génération nous publierons tes louanges.


    votre commentaire
  •  Psaume 69 : l'eau m'arrive jusqu'au cou

    (Mwenge mwa David : psaume de David).

     

     

    1  Au chef des chantres. Sur les lis. De David.

    2  Sauve-moi, ô Dieu ! Car les eaux menacent ma vie.

    3  J'enfonce dans la boue, sans pouvoir me tenir ; Je suis tombé dans un gouffre, et les eaux m'inondent.

    4  Je m'épuise à crier, mon gosier se dessèche, Mes yeux se consument, tandis que je regarde vers mon Dieu.

    5  Ils sont plus nombreux que les cheveux de ma tête, Ceux qui me haïssent sans cause ; Ils sont puissants, ceux qui veulent me perdre, Qui sont à tort mes ennemis. Ce que je n'ai pas dérobé, il faut que je le restitue.

    6  O Dieu ! tu connais ma folie, Et mes fautes ne te sont point cachées.

    7  Que ceux qui espèrent en toi ne soient pas confus à cause de moi, Seigneur, Éternel des armées ! Que ceux qui te cherchent ne soient pas dans la honte à cause de moi, Dieu d'Israël !

    8  Car c'est pour toi que je porte l'opprobre, Que la honte couvre mon visage ;

    9  Je suis devenu un étranger pour mes frères, Un inconnu pour les fils de ma mère.

    10  Car le zèle de ta maison me dévore, Et les outrages de ceux qui t'insultent tombent sur moi.

    11  Je verse des larmes et je jeûne, Et c'est ce qui m'attire l'opprobre ;

    12  Je prends un sac pour vêtement, Et je suis l'objet de leurs sarcasmes.

    13  Ceux qui sont assis à la porte parlent de moi, Et les buveurs de liqueurs fortes me mettent en chansons.

    14  Mais je t'adresse ma prière, ô Éternel ! Que ce soit le temps favorable, ô Dieu, par ta grande bonté ! Réponds-moi, en m'assurant ton secours !

    15  Retire-moi de la boue, et que je n'enfonce plus ! Que je sois délivré de mes ennemis et du gouffre !

    16  Que les flots ne m'inondent plus, Que l'abîme ne m'engloutisse pas, Et que la fosse ne se ferme pas sur moi !

    17  Exauce-moi, Éternel ! car ta bonté est immense. Dans tes grandes compassions, tourne vers moi les regards,

    18  Et ne cache pas ta face à ton serviteur ! Puisque je suis dans la détresse, hâte-toi de m'exaucer !

    19  Approche-toi de mon âme, délivre-la ! Sauve-moi, à cause de mes ennemis !

    20  Tu connais mon opprobre, ma honte, mon ignominie ; Tous mes adversaires sont devant toi.

    21  L'opprobre me brise le coeur, et je suis malade ; J'attends de la pitié, mais en vain, Des consolateurs, et je n'en trouve aucun.

    22  Ils mettent du fiel dans ma nourriture, Et, pour apaiser ma soif, ils m'abreuvent de vinaigre.

    23  Que leur table soit pour eux un piège, Et un filet au sein de leur sécurité !

    24  Que leurs yeux s'obscurcissent et ne voient plus, Et fais continuellement chanceler leurs reins !

    25  Répands sur eux ta colère, Et que ton ardente fureur les atteigne !

    26  Que leur demeure soit dévastée, Qu'il n'y ait plus d'habitants dans leurs tentes !

    27  Car ils persécutent celui que tu frappes, Ils racontent les souffrances de ceux que tu blesses.

    28  Ajoute des iniquités à leurs iniquités, Et qu'ils n'aient point part à ta miséricorde !

    29  Qu'ils soient effacés du livre de vie, Et qu'ils ne soient point inscrits avec les justes !

    30  Moi, je suis malheureux et souffrant : O Dieu, que ton secours me relève !

    31  Je célébrerai le nom de Dieu par des cantiques, Je l'exalterai par des louanges.

    32  Cela est agréable à l'Éternel, plus qu'un taureau Avec des cornes et des sabots.

    33  Les malheureux le voient et se réjouissent ; Vous qui cherchez Dieu, que votre coeur vive !

    34  Car l'Éternel écoute les pauvres, Et il ne méprise point ses captifs.

    35  Que les cieux et la terre le célèbrent, Les mers et tout ce qui s'y meut !

    36  Car Dieu sauvera Sion, et bâtira les villes de Juda ; On s'y établira, et l'on en prendra possession ;

    37  La postérité de ses serviteurs en fera son héritage, Et ceux qui aiment son nom y auront leur demeure.


    votre commentaire
  •  Psaume 55 : prière d'un persécuté

     

    1  Au chef des chantres. Avec instruments à cordes. Cantique de David.

     2  O Dieu ! prête l'oreille à ma prière, Et ne te dérobe pas à mes supplications !

      3  Écoute-moi, et réponds-moi ! J'erre çà et là dans mon chagrin et je m'agite,

      4  A cause de la voix de l'ennemi et de l'oppression du méchant ; Car ils font tomber sur moi le malheur, Et me poursuivent avec colère.

      5  Mon coeur tremble au dedans de moi, Et les terreurs de la mort me surprennent ;

      6  La crainte et l'épouvante m'assaillent, Et le frisson m'enveloppe.

      7  Je dis : Oh ! si j'avais les ailes de la colombe, Je m'envolerais, et je trouverais le repos ;

      8  Voici, je fuirais bien loin, J'irais séjourner au désert ; -Pause.

      9  Je m'échapperais en toute hâte, Plus rapide que le vent impétueux, que la tempête.

      10  Réduis à néant, Seigneur, divise leurs langues ! Car je vois dans la ville la violence et les querelles ;

      11  Elles en font jour et nuit le tour sur les murs ; L'iniquité et la malice sont dans son sein ;

      12  La méchanceté est au milieu d'elle, Et la fraude et la tromperie ne quittent point ses places.

      13  Ce n'est pas un ennemi qui m'outrage, je le supporterais ; Ce n'est pas mon adversaire qui s'élève contre moi, Je me cacherais devant lui.

      14  C'est toi, que j'estimais mon égal, Toi, mon confident et mon ami !

      15  Ensemble nous vivions dans une douce intimité, Nous allions avec la foule à la maison de Dieu !

      16  Que la mort les surprenne, Qu'ils descendent vivants au séjour des morts ! Car la méchanceté est dans leur demeure, au milieu d'eux.

      17  Et moi, je crie à Dieu, Et l'Éternel me sauvera.

      18  Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, Et il entendra ma voix.

      19  Il me délivrera de leur approche et me rendra la paix, Car ils sont nombreux contre moi.

      20  Dieu entendra, et il les humiliera, Lui qui de toute éternité est assis sur son trône ; -Pause. Car il n'y a point en eux de changement, Et ils ne craignent point Dieu.

      21  Il porte la main sur ceux qui étaient en paix avec lui, Il viole son alliance ;

      22  Sa bouche est plus douce que la crème, Mais la guerre est dans son coeur ; Ses paroles sont plus onctueuses que l'huile, Mais ce sont des épées nues.

      23  Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste.

      24  Et toi, ô Dieu ! tu les feras descendre au fond de la fosse ; Les hommes de sang et de fraude N'atteindront pas la moitié de leurs jours. C'est en toi que je me confie.


    votre commentaire
  • Psaume 38

     

    1 Psaume de David. Pour souvenir. Éternel ! ne me punis pas dans ta colère, Et ne me châtie pas dans ta fureur.
    2 Car tes flèches m'ont atteint, Et ta main s'est appesantie sur moi.
    3 Il n'y a rien de sain dans ma chair à cause de ta colère, Il n'y a plus de vigueur dans mes os à cause de mon péché.
    4 Car mes iniquités s'élèvent au-dessus de ma tête; Comme un lourd fardeau, elles sont trop pesantes pour moi.
    5 Mes plaies sont infectes et purulentes, Par l'effet de ma folie.
    6 Je suis courbé, abattu au dernier point; Tout le jour je marche dans la tristesse.
    7 Car un mal brûlant dévore mes entrailles, Et il n'y a rien de sain dans ma chair.
    8 Je suis sans force, entièrement brisé; Le trouble de mon coeur m'arrache des gémissements.
    9 Seigneur ! tous mes désirs sont devant toi, Et mes soupirs ne te sont point cachés.
    10 Mon coeur est agité, ma force m'abandonne, Et la lumière de mes yeux n'est plus même avec moi.
    11 Mes amis et mes connaissances s'éloignent de ma plaie, Et mes proches se tiennent à l'écart.
    12 Ceux qui en veulent à ma vie tendent leurs pièges; Ceux qui cherchent mon malheur disent des méchancetés, Et méditent tout le jour des tromperies.
    13 Et moi, je suis comme un sourd, je n'entends pas; Je suis comme un muet, qui n'ouvre pas la bouche.
    14 Je suis comme un homme qui n'entend pas, Et dans la bouche duquel il n'y a point de réplique.
    15 Éternel ! c'est en toi que j'espère; Tu répondras, Seigneur, mon Dieu !
    16 Car je dis : Ne permets pas qu'ils se réjouissent à mon sujet, Qu'ils s'élèvent contre moi, si mon pied chancelle !
    17 Car je suis près de tomber, Et ma douleur est toujours devant moi.
    18 Car je reconnais mon iniquité, Je suis dans la crainte à cause de mon péché.
    19 Et mes ennemis sont pleins de vie, pleins de force; Ceux qui me haïssent sans cause sont nombreux.
    20 Ils me rendent le mal pour le bien; Ils sont mes adversaires, parce que je recherche le bien.
    21 Ne m'abandonne pas, Éternel ! Mon Dieu, ne t'éloigne pas de moi !
    22 Viens en hâte à mon secours, Seigneur, mon salut !


    votre commentaire
  • Psaume 3

     

    1 Psaume de David. A l'occasion de sa fuite devant Absalom, son fils.

    O Éternel, que mes ennemis sont nombreux ! Quelle multitude se lève contre moi !
    2 Combien qui disent à mon sujet : Plus de salut pour lui auprès de Dieu ! -Pause.
    3 Mais toi, ô Éternel ! tu es mon bouclier, Tu es ma gloire, et tu relèves ma tête.
    4 De ma voix je crie à l'Éternel, Et il me répond de sa montagne sainte. -Pause.
    5 Je me couche, et je m'endors; Je me réveille, car l'Éternel est mon soutien.
    6 Je ne crains pas les myriades de peuples Qui m'assiègent de toutes parts.
    7 Lève-toi, Éternel ! sauve-moi, mon Dieu ! Car tu frappes à la joue tous mes ennemis, Tu brises les dents des méchants.
    8 Le salut est auprès de l'Éternel : Que ta bénédiction soit sur ton peuple ! -Pause.


    votre commentaire
  •  

    Psaume 41

     

    1 Au chef des chantres. Psaume de David.  Heureux celui qui s'intéresse au pauvre ! Au jour du malheur l'Éternel le délivre;
    2 L'Éternel le garde et lui conserve la vie. Il est heureux sur la terre, Et tu ne le livres pas au bon plaisir de ses ennemis.
    3  L'Éternel le soutient sur son lit de douleur; Tu le soulages dans toutes ses maladies.
    4  Je dis : Éternel, aie pitié de moi ! Guéris mon âme ! car j'ai péché contre toi.
    5  Mes ennemis disent méchamment de moi : Quand mourra-t-il ? quand périra son nom ?
    6 Si quelqu'un vient me voir, il prend un langage faux, Il recueille des sujets de médire; Il s'en va, et il parle au dehors.
    7 Tous mes ennemis chuchotent entre eux contre moi; Ils pensent que mon malheur causera ma ruine :
    8 Il est dangereusement atteint, Le voilà couché, il ne se relèvera pas !
    9 Celui-là même avec qui j'étais en paix, Qui avait ma confiance et qui mangeait mon pain, Lève le talon contre moi.
    10 Toi, Éternel, aie pitié de moi et rétablis-moi ! Et je leur rendrai ce qui leur est dû.
    11 Je connaîtrai que tu m'aimes, Si mon ennemi ne triomphe pas de moi.
    12 Tu m'as soutenu à cause de mon intégrité, Et tu m'as placé pour toujours en ta présence.
    13  Béni soit l'Éternel, le Dieu d'Israël, d'éternité en éternité ! Amen ! Amen !


    votre commentaire
  • Psaume 22

    Le Christ souffrant

    Au chef des chantres. Sur "Biche de l'aurore". Psaume de David.

     

    1 Mon Dieu ! mon Dieu ! pourquoi m'as-tu abandonné, te tenant loin de mon salut, -des paroles de mon rugissement ?
    2 Mon Dieu ! je crie de jour, mais tu ne réponds point; et de nuit, et il n'y a point de repos pour moi.
    3   Et toi, tu es saint, toi qui habites au milieu des louanges d'Israël.  
    4 Nos pères se sont confiés en toi; ils se sont confiés, et tu les as délivrés.
    5 Ils ont crié vers toi, et ils ont été sauvés; ils se sont confiés en toi, et ils n'ont point été confus.
    6 Mais moi, je suis un ver, et non point un homme; l'opprobre des hommes, et le méprisé du peuple.
    7 Tous ceux qui me voient se moquent de moi ils ouvrent la bouche, ils hochent la tête :

    8 Il se confie à l'Éternel : qu'il le fasse échapper, qu'il le délivre, car il prend son plaisir en lui !
    9 Mais c'est toi qui m'as tiré du sein qui m'a porté; tu m'as donné confiance sur les mamelles de ma mère.
    10 C'est à toi que je fus remis dès la matrice; tu es mon Dieu dès le ventre de ma mère.
    11 Ne te tiens pas loin de moi, car la détresse est proche, car il n'y a personne qui secoure.
    12   Beaucoup de taureaux m'ont environné, des puissants de Basan m'ont entouré;
    13 Ils ouvrent leur gueule contre moi, comme un lion déchirant et rugissant.
      
    14 Je suis répandu comme de l'eau, et tous mes os se déjoignent; mon coeur est comme de la cire, il est fondu au dedans de mes entrailles.
    15 Ma vigueur est desséchée comme un têt, et ma langue est attachée à mon palais; et tu m'as mis dans la poussière de la mort.
    16 Car des chiens m'ont environné, une assemblée de méchants m'a entouré; ils ont percé mes mains et mes pieds;
    17 Je compterais tous mes os. Ils me contemplent, ils me regardent;

    18 Ils partagent entre eux mes vêtements, et sur ma robe ils jettent le sort.
    19 Et toi, éternel ! ne te tiens pas loin; ma Force ! hâte-toi de me secourir.

    20 Délivre mon âme de l'épée, mon unique de la patte du chien.
    21 Sauve-moi de la gueule du lion. Tu m'as répondu d'entre les cornes buffles.
    22 J'annoncerai ton nom à mes frères, je te louerai au milieu de la congrégation.
    23 Vous qui craignez l'Éternel, louez-le; toute la semence de Jacob, glorifiez-le; et révérez-le, vous, toute la semence d'Israël;
    24 Car il n'a pas méprisé ni rejeté l'affliction de l'affligé, et n'a point caché sa face de lui; mais, quand il a crié vers lui, il l'a écouté.
    25 De toi vient ma louange dans la grande congrégation. Je payerai mes voeux devant ceux qui le craignent.
    26 Les débonnaires mangeront et seront rassasiés; ceux qui cherchent l'Éternel le loueront; votre coeur vivra à toujours.
    27 Tous les bouts de la terre se souviendront, et ils se tourneront vers l'Éternel, et toutes les familles des nations se prosterneront devant toi.
    28 Car le royaume est à l'Éternel, et il domine au milieu des nations.
    29 Tous les gras de la terre mangeront et se prosterneront : devant lui se courberont tous ceux qui descendent dans la poussière, et celui qui ne peut faire vivre son âme.
    30 Une semence le servira; elle sera comptée au Seigneur comme une génération.
    31 Ils viendront et raconteront sa justice à un peuple qui naîtra,... qu'il a fait ces choses.


    votre commentaire
  • Généalogie de Jésus :

     


    votre commentaire
  • Genèse 29 : 31 – 35

     

    29.31

    L'Éternel vit que Léa n'était pas aimée; et il la rendit féconde, tandis que Rachel était stérile.

    29.32

     Léa devint enceinte, et enfanta un fils, à qui elle donna le nom de Ruben; car elle dit: L'Éternel a vu mon humiliation, et maintenant mon mari m'aimera.

    29.33

     Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, et elle dit: L'Éternel a entendu que je n'étais pas aimée, et il m'a aussi accordé celui-ci. Et elle lui donna le nom de Siméon.

    29.34

     Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, et elle dit: Pour cette fois, mon mari s'attachera à moi; car je lui ai enfanté trois fils. C'est pourquoi on lui donna le nom de Lévi.

    29.35

     Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, et elle dit: Cette fois, je louerai l'Éternel. C'est pourquoi elle lui donna le nom de Juda. Et elle cessa d'enfanter.


    votre commentaire
  • Jonas 1 :  1-17

    1.1

    La parole de l'Éternel fut adressée à Jonas, fils d'Amitthaï, en ces mots:

    1.2

    Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et crie contre elle! car sa méchanceté est montée jusqu'à moi.

    1.3

    Et Jonas se leva pour s'enfuir à Tarsis, loin de la face de l'Éternel. Il descendit à Japho, et il trouva un navire qui allait à Tarsis; il paya le prix du transport, et s'embarqua pour aller avec les passagers à Tarsis, loin de la face de l'Éternel.

    1.4

    Mais l'Éternel fit souffler sur la mer un vent impétueux, et il s'éleva sur la mer une grande tempête. Le navire menaçait de faire naufrage.

    1.5

    Les mariniers eurent peur, ils implorèrent chacun leur dieu, et ils jetèrent dans la mer les objets qui étaient sur le navire, afin de le rendre plus léger. Jonas descendit au fond du navire, se coucha, et s'endormit profondément.

    1.6

    Le pilote s'approcha de lui, et lui dit: Pourquoi dors-tu? Lève-toi, invoque ton Dieu! peut-être voudra-t-il penser à nous, et nous ne périrons pas.

    1.7

    Et il se rendirent l'un à l'autre: Venez, et tirons au sort, pour savoir qui nous attire ce malheur. Ils tirèrent au sort, et le sort tomba sur Jonas.

    1.8

    Alors ils lui dirent: Dis-nous qui nous attire ce malheur. Quelles sont tes affaires, et d'où viens-tu? Quel est ton pays, et de quel peuple es-tu?

    1.9

    Il leur répondit: Je suis Hébreu, et je crains l'Éternel, le Dieu des cieux, qui a fait la mer et la terre.

    1.10

    Ces hommes eurent une grande frayeur, et ils lui dirent: Pourquoi as-tu fait cela? Car ces hommes savaient qu'il fuyait loin de la face de l'Éternel, parce qu'il le leur avait déclaré.

    1.11

    Ils lui dirent: Que te ferons-nous, pour que la mer se calme envers nous? Car la mer était de plus en plus orageuse.

    1.12

    Il leur répondit: Prenez-moi, et jetez-moi dans la mer, et la mer se calmera envers vous; car je sais que c'est moi qui attire sur vous cette grande tempête.

    1.13

    Ces hommes ramaient pour gagner la terre, mais ils ne le purent, parce que la mer s'agitait toujours plus contre eux.

    1.14

    Alors ils invoquèrent l'Éternel, et dirent: O Éternel, ne nous fais pas périr à cause de la vie de cet homme, et ne nous charge pas du sang innocent! Car toi, Éternel, tu fais ce que tu veux.

    1.15

    Puis ils prirent Jonas, et le jetèrent dans la mer. Et la fureur de la mer s'apaisa.

    1.16

    Ces hommes furent saisis d'une grande crainte de l'Éternel, et ils offrirent un sacrifice à l'Éternel, et firent des voeux.

    1.17

    (2:1) L'Éternel fit venir un grand poisson pour engloutir Jonas, et Jonas fut dans le ventre du poisson trois jours et trois nuits.


    votre commentaire
  • Evangile selon Jean 20 : 1-31 : La résurrection de Jésus-Christ

    1Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre.
    2 Elle courut vers Simon Pierre et vers l'autre disciple que Jésus aimait, et leur dit : Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l'ont mis.
    3 Pierre et l'autre disciple sortirent, et allèrent au sépulcre.
    4 Ils couraient tous deux ensemble. Mais l'autre disciple courut plus vite que Pierre, et arriva le premier au sépulcre;
    5 s'étant baissé, il vit les bandes qui étaient à terre, cependant il n'entra pas.
    6 Simon Pierre, qui le suivait, arriva et entra dans le sépulcre; il vit les bandes qui étaient à terre,
    7 et le linge qu'on avait mis sur la tête de Jésus, non pas avec les bandes, mais plié dans un lieu à part.
    8 Alors l'autre disciple, qui était arrivé le premier au sépulcre, entra aussi; et il vit, et il crut.
    9 Car ils ne comprenaient pas encore que, selon l'écriture, Jésus devait ressusciter des morts.
    10 Et les disciples s'en retournèrent chez eux.
    11 Cependant Marie se tenait dehors près du sépulcre, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour regarder dans le sépulcre;
    12 et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à la place où avait été couché le corps de Jésus, l'un à la tête, l'autre aux pieds.
    13 Ils lui dirent : Femme, pourquoi pleures-tu ? Elle leur répondit : Parce qu'ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais où ils l'ont mis.
    14 En disant cela, elle se retourna, et elle vit Jésus debout; mais elle ne savait pas que c'était Jésus.
    15 Jésus lui dit : Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Elle, pensant que c'était le jardinier, lui dit : Seigneur, si c'est toi qui l'as emporté, dis-moi où tu l'as mis, et je le prendrai.
    16 Jésus lui dit : Marie ! Elle se retourna, et lui dit en hébreu : Rabbouni ! c'est-à-dire, Maître !
    17 Jésus lui dit : Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.
    18 Marie de Magdala alla annoncer aux disciples qu'elle avait vu le Seigneur, et qu'il lui avait dit ces choses.
    19 Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu'ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d'eux, et leur dit : La paix soit avec vous !
    20 Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent dans la joie en voyant le Seigneur.
    21 Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous ! Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie.
    22 Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit : Recevez le Saint Esprit.
    23 Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.
    24 Thomas, appelé Didyme, l'un des douze, n'était pas avec eux lorsque Jésus vint.
    25 Les autres disciples lui dirent donc : Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit : Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point.
    26 Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d'eux, et dit : La paix soit avec vous !
    27 Puis il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois.
    28 Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu ! Jésus lui dit :
    29 Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru !
    30 Jésus a fait encore, en présence de ses disciples, beaucoup d'autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre.
    31 Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom.


    votre commentaire
  • Ngiñ’a lobango e si minda<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    Myenge : bepasi 12, mwemba botea 1 natena 9 ; dipapa 479<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    1. Oñolo sango elongi. Oñola madoi ma sibi. Mwenge mla David.<o:p></o:p>

    2. Ongwane, a yehova ! Ebanja bat oba Loba ba ni bo, bajemea ba ni ñongo o teten’a bonabato.<o:p></o:p>

    3. Ba matopone mo na nune lobango ; ba ma topo n’eyem’a lêlê, nde mulema mu be mawondon.<o:p></o:p>

    4. Yehova a bumbise so tob bepopo ba mawondon bese, n’ eyem’a batopedi ba kumba,<o:p></o:p>

    5. Ba bena ba ma kwale na : n’eyem’asu nde di ma bukano, bepopo basu pe be m’ongwane biso ! Nja nu maneye biso e ?<o:p></o:p>

    6. Kana batakedi ba ma tusabeno, batuedi pe ba sunjumeye, na ma piula teme o moñ tatan ; nika nde Yehova a kwalino. Na m’ongwane pe nu nu ma pulise jongwane.<o:p></o:p>

    7. Byala ba yehova ben de byala ba kengenge, be nde ka silba ni ñamwabele o diyo, o weya, ni sangisabe ngedi samba.<o:p></o:p>

    8. Wa, a Yehova, o ma tata ba tem na sim ; o ma lingea biso tengene nin ñoon bebe bese.<o:p></o:p>

    9. Babobe ba ma yombo wuma yese, ke bobe bo bengi tondo o teten’a bonabato.

     

    Betiledi ba Bosangi.


    votre commentaire
  • Korinto I

    votre commentaire
  •   Mina ma Loba la mboa o ponda ni tombi

    (Quelques Noms de Dieu en langue duala)


    1. Ńambe : loba la bwindea, nu mabukabukane maloba mapepe mese dibie, nu weki moń na wase, bato, bonańama, lonon, sue. Njetuse e ? Ńambe. Nje e takise mba, Ńambe nde a puli mo.


    2. Muńenge-njom : loba nu swe muka ponda yese. A ben eyal’a sukan o tinge bekwali bese na myambo mese.


    3. Jeki dituru : Mubukedi. Mukomedi.


    4. Jeki la njamb’a inono : Loba la bwindea (Njambé = Ńambe)


    5. Edibedibe : A madibea bapepe midumbu; mese o mapulano, edibedibe e mabola wa mo.


    6. Inono = Ńamb’a dibenga : Loba nu benge naten’o bwindea.


    7. Musenge-muka : Mubakwedi.


    8. Mutonse-makaki = Ebwee-makaki


    9. Ekumi-ngando = Ekume-ngando anime les fêtes.


    10. Ekuminkongo : loba la ngad’a loba.


    11. Nkongońungu : Mubukwedi ma mese.


    12. Elomban : Loba nu jai o elomba, o mońmoń.


    13. Ebond’a bewekedi : Muwekedi.


    14. Muwekipedi : muwekimwano.


    15. Mulongo mu duta = munono mu duta : loba la ngińa (duta : tirer, remorquer)


    16. Mukudumane ekombo : Mutate ekombo. Le protecteur du pays.


    17. Loba Mukoledi.
     

    Bwém, na damedi Loba !

     

    Nseke Raynald Rochette, Mboko m'ekwali. Kalati : ...............


    votre commentaire
  • <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>Myango ma Hiob

     

     

     

    Hiob a ta nde...

    <o:p> </o:p>


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique