• LAMBO PIERRE ROGER

    7 avril 1957 à  Mbanga (Littoral - Cameroun) -  16 mars 2014 à New York (USA)

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/2f/Lapiro_De_M%27Banga.jpg Ndinga man, la voix des "sauveteurs" s'est éteinte.

    L' artiste Camerounais est décédé suite à une maladie (typhoïde, cancer), il sera inhumé à Buffalo, aux USA, où il était exilé depuis 2012. Il a contracté la typhoïde lorsqu'il était incarcéré à la prison de New-Bell, au Cameroun, pour ses chansons à revendications politiques. Il défendait notamment les vendeurs à la sauvette ("sauveteurs").

    * Ndinga = guitarre ; Sauveteur = vendeur à la sauvette, terme inventé par Lapiro.

    - Mimba we (remember us en pidjin)

    - Foguo Maho, de Isaac Makonè, oncle de Lapiro, qu'il a interprété.

    - etc.


    votre commentaire
  • <article class="node node-dm-article " id="article_dm" role="article">

    Un surdoué menacé d'expulsion

    Christian, repéré comme enfant précoce dès son arrivée à 4 ans, va pouvoir poursuivre sereinement sa trajectoire exceptionnelle. Bachelier à 14 ans, il poursuivra ses études de médecine, en toute sérénité. Son père faillit être expulsé, et cette histoire mobilisa l'opinion française ...

     

    Un surdoué menacé d'expulsion

    Christian Etiti, un surdoué de 14 ans qui s'apprête à rentrer en fac de médecine de Paris Diderot, est menacé d'expulsion. Son père est sous le coup d'une obligation de quitter le territoire français (OQTF).

    Christian Etiti est un petit génie. En juin dernier, il a obtenu un bac scientifique à 14 ans seulement. Il prépare aujourd'hui sa rentrée à la faculté de médecine de Paris Diderot. Pourtant, son avenir en France est désormais compromis. Son père, électricien d'origine camerounaise, a vu sa carte de séjour ne pas être renouvelée. Il a ainsi reçu une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF). Si l'homme venait à quitter la France, son fils, encore mineur, devrait alors le suivre et abandonner ses études ici.

     Un recours contre cette OQTF a été engagé devant le tribunal administratif de Versailles, qui ne s'est pas encore prononcé. L'appel n'étant pas suspensif dans cette procédure, RESF (Réseau Education Sans Frontière) craint que la famille ne soit expulsée "d'un jour à l'autre". "C'est le simple bon sens qui devrait aboutir à sa régularisation. Cela fait partie des dossiers surréalistes que nous avons à gérer", a déploré M. Carnet, membre de la RESF qui suit le dossier de la famille.

    La famille Etiti est arrivée en France il y a dix ans. A l'âge de quatre ans, le jeune Christian avait été repéré comme enfant précoce. Le père de famille, qui a travaillé durant six ans à un poste déclaré, devrait remplir tous les critères pour être régularisé. D'autant que Philippe Esnol, sénateur maire PS de Conflans Sainte-Honorine, où réside la famille, a attiré l'attention du ministre de l'Intérieur Manuel Valls sur le cas de la famille du garçon.

     

    Christian Etiti et Sylvette Thirionet, militante de RESF : « Il est très perturbé par toute cette...

    Christian Etiti et Sylvette Thirionet, militante de RESF : « Il est très perturbé par toute cette histoire. »

     
     
    Aujourd'hui tout va bien, ce jeune homme béni poursuit ses études de médecine à Paris-Diderot, nous lui souhaitons une excellente réussite académique et professionnelle, et pleins de grâce et de bénédictions.
    </article>

    votre commentaire
  • Marie Catherine Rhodes Samé Lottin
     
    My full name is Marie Catherine Rhodes Samé Lottin. I was born in France (Neuilly sur Seine) where my Dutch mother and Cameroonian father met.

    votre commentaire
  • Nouvelles sur ... Joelle Esso

    Artiste, illustratrice

    Contact : Essoelle@yahoo.fr



    www.artmajeur.com/esso 
    www.joelle-esso.com 
    www.myspace.com/joelleesso 
    www.cdbaby.com/joelleesso 
    www.musicmetis.com/mungo 


    votre commentaire
  • Hamba kahle!!!

    Née à Johannesburg le 4 mars 1932 d’une mère Swazi et d’un père Xhosa, son vrai prénom est « Zenzi ». Diminutif de « Uzenzile » qui signifie « tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même », suite à la grossesse assumée par sa mère alors qu’elle s’annonçait mal, « Zenzi » a eu un parcours atypique et difficile. Son père meurt alors qu’elle n’a que cinq ans, sa mère joint difficilement les deux bouts en multipliant les petits boulots mal payés. Elle a 15 ans en 1947 quand le régime nationaliste afrikaner arrive au pouvoir en Afrique du sud. A 20 ans elle se retrouve dans un pays raciste et violent avec sa petite fille, sa mère et peu de ressources. Zenzi chante pour son plaisir dans des messes, des chorales ou des mariages. Alors qu’elle se produit un peu par hasard avec un de ses cousins dans le petit orchestre des Cuban brothers, elle est repérée par Nathan Mdledle, le leader des Manhattan Brothers, groupe très en vogue à l’époque. Ce sera le premier tournant pour la jeune chanteuse.


    votre commentaire
  • Un grand agriculteur duala, qui fut assasiné par ses cultivateurs pour lui voler ses terres.

    votre commentaire
  • Une musicienne camerounaise, originaire du sud ouest

    votre commentaire
  • Ekwalla Mpouli Eugène dit Hoïgen Ekwalla (1959- 2008)

    Nu wedi buña bwa 23 october 2008, o dokita la Laquintini o Duala, o bodun bwa 49 mbu, o mbus'a diboa. Mudî mwao mu wumsè na musango.

     

     



    Né :                Le 15 juin 1959 à Deido Douala<o:p></o:p>

    Etudes :        En Filière Electromécanique<o:p></o:p>

    Profession :          Auteur / Compositeur / Interprète<o:p></o:p>

    1980 :                        Départ pour la France                  <o:p></o:p>

    1982 :            Sortie du 1er disque  (  Ebol’a ngosso)<o:p></o:p>

    1988 :             Disque d’or ( avec le disque Chat botté)<o:p></o:p>

    1994 :             Artiste de l’année (avec le disque Mon Amie)<o:p></o:p>

    2003 :            Dernier album ( Tendresse )<o:p></o:p>

    Décède :      Le 23 Octobre 2008 a l’hôpital Laquintinie<o:p></o:p>

    Veillé de France :   Le 1er Novembre 2008 <o:p></o:p>

    Veillé du Cameroun : Le 14 Novembre 2008 à Deido Dla<o:p></o:p>

    2008 :            Nouvel en studio à Paris et qui sortira à titre posthume en février 2009 et aura pour titre     MOTO E BOBE (L’homme est méchant)


    1 commentaire
  • André Nganguè

    Eyum'a moto, muna tumba la Bona Ngan°, o Akwa. Nu wedi buña bwa Etiña, miña samba ma modi mwa ñeteki, o mbu mwa 2008

    ( décédé de dimanche 7 septembre, à l'age de 88 ans)

    Mudi mongo mu wumse na Musango.


    votre commentaire
  • Ngon'asu e wanedi mboa Gol.

    3 commentaires
  • Tete Eyobo Esawe a ta nde...

     

    Bonasama

     


    votre commentaire
  • Sango Imanuel Eboa Lotin a ta nde mun'a mudimo mwa Paa' pasto Lotin'a Same, Bonaku, Akwa-Duala. A ta nde mot'a ndinga, mulongedi,   mulangwedi, a ta pe a tila byala ba myenge, me na mi a mi langwa myango ma wemse la mboa, o bola nà bato ba duteye bwam, myenge ma malea mi. Nde mitokisan mi si ta tengene balemsedi, na ba bena ba lemsabe, l'ombo te mambo bwam, le nà di duta mabie me o byala bao, o tukwa mboa, esibe mpungu, nde na kod'a mboa nindene, na nded'a Loba, E topi na mo mene "midumbu me na mi yoki yoye biso mo pe nde me jeye wenge". Mwenge mwao mu biise mo o Afrika na o mundi mwa wase mwese mu e nde "matumba matumba", nde myenge mipepe mi biane me nde : besombe, wase, elimba dikalo, mbemb'a mot'a sawa, muto, na tondi nika, ekon, mot'a ndoki, n. na n.

    Lo si dimbea na ikon i ma bè i yoki bolè mboa diboma

    Ecouter matumba matumba


    votre commentaire
  • Pasto o NITIF. Spirituals song. Essèwè a bosangi.


    votre commentaire
  • Sango Tik'a Kul'a Penda a yabè nde o dibombadi, a ma langwa myango ma Jèki la Njambè inono.


    votre commentaire
  • Studies about Duala and kikuyu


    votre commentaire
  • Muna moto


    votre commentaire
  • kalati <o:p></o:p>

     
    <o:p></o:p>

    Bible de la sagesse bantoue

    <o:p></o:p>

    Les descendants de pharaons à travers l'Afrique

    <o:p></o:p>

    Les langues africaines, facteurs de développement

    <o:p></o:p>

    Nyambéisme pensée et mode d'organisation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>


    votre commentaire