• Lakisè na Loba - 186

     

    K. M. Ringe recht Myenge ma Bonakristo, dipapa 166, Mwenge 183  ©<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Mangea ma Loba lasu<o:p></o:p>

    Di si sontanè mo bwam<o:p></o:p>

    Nde esèlè so mo mènè<o:p></o:p>

    A leè biso mo bwam<o:p></o:p>

    Mangea ma Loba lasu<o:p></o:p>

    Di s’awèlè dangwa bwam<o:p></o:p>

    Esèlè Mudî Musangi mu bole biso ngiña<o:p></o:p>

    Nika so di sosomedi <o:p></o:p>

    oa Musungedi Yesu<o:p></o:p>

    Ongwanè biso o ndutu<o:p></o:p>

    Na di wèlè buka mo<o:p></o:p>

    To ngea ango e wanea <o:p></o:p>

    Biso bwam to ndutu nde<o:p></o:p>

    To ba loa, to ba sesa<o:p></o:p>

    Kè biso di mala nde<o:p></o:p>

    Oa we tè mudied’asu<o:p></o:p>

    Di si mabwa bongo tom<o:p></o:p>

    Di lakisanè nded’ango<o:p></o:p>

    Ni mabolè mèsè bwam.<o:p></o:p>

    « Bachot MUNA & Etienne MBAPPESUDOKU : Misongi ma Yapan »

  • Commentaires

    1
    sally
    Dimanche 24 Mai 2009 à 00:19
    Tout d'abord BONJOUR, c'est la moindre des choses avant de s'adresser à  quelqu'un.

    Je vous réponds en tant que initiatrice de ce site. Je n'autorise à  personne des écarts de langage vis-à -vis moi, qui que vous soyez ; le respect est la première règle à  respecter quand on vit en société. Apprenez à  parler aux gens, et ils vous répondront correctement !

    Je trouve votre commentaire quelque peu déplacé, il y a des façons de s'adresser aux gens, la politesse est aussi ce qu'il y a de plus gratuit.

    Commencez déjà  par remercier Dieu qu'on puisse au moins lire les cantiques ici. Ce n'est pas à  vous de me dire ce que je dois mettre dans mon site, d'autant plus que vous n'y avez contribué en rien, à  ma connaissance. On ne peut pas s'asseoir chez soi, croiser les bras, et dicter aux autres ce qu'ils doivent faire, c'est trop facile...

    Vous attendiez ce site avant de vous rendre compte que vous avez besoin d'écouter les chansons de Dieu ? Vous croyez que c'est évident de regrouper des gens pour chanter tous les cantiques des Myenge ma Bonakristo avec les 3 voix comme il se doit, et Bà‰Nà‰VOLEMENT ?

    Vous exigez qu'on suive ENTIàˆREMENT toutes ces chansons : et si moi je n'ai pu obtenir que quelques bribes ? Commencez par être contente qu'on puisse au moins écouter certaines chansons. Je n'aime pas trop les pleurnichards.

    OUI, « ces chansons sont des reprises de Myenge ma Bonakristo, elles devraient donc être gratuitement suivies. » : je n'en disconviens pas, ai-je déjà  prétendu en être l'auteur ? Qui vous a déjà  demandé une quelconque rémunération pour tout ce qui est fait ici ?

    J'avais regroupé 4 petits de l'école primaire pour lire mes dialogues audio, et bien je leur ai donné à  chacun 2000 Francs CFA. Si je devais regrouper des mamans, combien devrais-je leur donner ? Ou plutà´t qui acceptera de travailler, non pas pour moi, mais pour notre culture bénévolement ? Chacun a toujours des choses à  faire ; y compris moi, qui ai entre autres mes études à  faire.

    Les cantique, si vous voulez les suivre entièrement, vous n'avez qu'à  chercher des cobayes qui vous les chanteront entièrement, ou alors chantez-vous même.

    Vous savez sà»rement lire ou parler le duala, j'ai passé une annonce, afin que ceux qui savent parler me lisent ou moins les dialogues écris ici et m'envoient, à  défaut d'inventer leur propres dialogues, pour que les apprenants bénéficient de différentes voix, ce qui rendrait alors les conversations plus vivantes.

    Mais qui as envoyé quoi que ce soit ?? PERSONNE et encore moins vous !

    Cela ne m'empêche pas de continuer. Voilà  près de 4 ans que j'ai mes sites en ligne... Je me bats pour que notre langue ne meure pas, comme le font certainement beaucoup d'autres : TITIMBE E MA WANA TOMBWANE

    Sans condescendance aucune, ne dit-on pas qu'aux à¢mes bien nées la valeur n'attend point le nombre d'années ? Beaucoup se plaignent : les ainés n'ont rien fait pour conserver la culture, ils ne la transmettent pas aux enfants, la langue se meurt, blablabla, aussi vrai que cela puisse être, faut-il interminablement désigner des fautifs au lieu de s'atteler à  corriger le tir ?

    A mon tour de « saluer » tout bon entendeur : "Nu nu bèn matoi esèlè mà´, a senge..." (rubrique CHORALE)

    http://duala.kazeo.com/Nu-nu-ben-matoi,a391098.html

    Celle là  au moins on peut l'écouter. Ok ! Reprochez-moi la médiocre qualité du son, je n'ai pas pris d'appareil High Tech, juste mes moyens du bord, que j'en soi excusée.

    Bon dimanche à  vous quand même.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lily42 Profil de Lily42
    Dimanche 24 Mai 2009 à 17:32
    Tout d'abord BONJOUR, c'est la moindre des choses avant de s'adresser à quelqu'un.

    Je vous réponds en tant que initiatrice de ce site. Je n'autorise à personne des écarts de langage vis-à-vis moi, qui que vous soyez ; le respect est la première règle à respecter quand on vit en société. Apprenez à parler aux gens, et ils vous répondront correctement !

    Je trouve votre commentaire quelque peu déplacé, il y a des façons de s'adresser aux gens, la politesse est aussi ce qu'il y a de plus gratuit.

    Commencez déjà par remercier Dieu qu'on puisse au moins lire les cantiques ici. Ce n'est pas à vous de me dire ce que je dois mettre dans mon site, d'autant plus que vous n'y avez contribué en rien, à ma connaissance. On ne peut pas s'asseoir chez soi, croiser les bras, et dicter aux autres ce qu'ils doivent faire, c'est trop facile...

    Vous attendiez ce site avant de vous rendre compte que vous avez besoin d'écouter les chansons de Dieu ? Vous croyez que c'est évident de regrouper des gens pour chanter tous les cantiques des Myenge ma Bonakristo avec les 3 voix comme il se doit, et BÉNÉVOLEMENT ?

    Vous exigez qu'on suive ENTIÈREMENT toutes ces chansons : et si moi je n'ai pu obtenir que quelques bribes ? Commencez par être contente qu'on puisse au moins écouter certaines chansons. Je n'aime pas trop les pleurnichards.

    OUI, « ces chansons sont des reprises de Myenge ma Bonakristo, elles devraient donc être gratuitement suivies. » : je n'en disconviens pas, ai-je déjà prétendu en être l'auteur ? Qui vous a déjà demandé une quelconque rémunération pour tout ce qui est fait ici ?

    J'avais regroupé 4 petits de l'école primaire pour lire mes dialogues audio, et bien je leur ai donné à chacun 2000 Francs CFA. Si je devais regrouper des mamans, combien devrais-je leur donner ? Ou plutôt qui acceptera de travailler, non pas pour moi, mais pour notre culture bénévolement ? Chacun a toujours des choses à faire ; y compris moi, qui ai entre autres mes études à faire.

    Les cantique, si vous voulez les suivre entièrement, vous n'avez qu'à chercher des cobayes qui vous les chanteront entièrement, ou alors chantez-vous même.

    Vous savez sûrement lire ou parler le duala, j'ai passé une annonce, afin que ceux qui savent parler me lisent ou moins les dialogues écris ici et m'envoient, à défaut d'inventer leur propres dialogues, pour que les apprenants bénéficient de différentes voix, ce qui rendrait alors les conversations plus vivantes.

    Mais qui as envoyé quoi que ce soit ?? PERSONNE et encore moins vous !

    Cela ne m'empêche pas de continuer. Voilà près de 4 ans que j'ai mes sites en ligne... Je me bats pour que notre langue ne meure pas, comme le font certainement beaucoup d'autres : TITIMBE E MA WANA TOMBWANE

    Sans condescendance aucune, ne dit-on pas qu'aux âmes bien nées la valeur n'attend point le nombre d'années ? Beaucoup se plaignent : les ainés n'ont rien fait pour conserver la culture, ils ne la transmettent pas aux enfants, la langue se meurt, blablabla, aussi vrai que cela puisse être, faut-il interminablement désigner des fautifs au lieu de s'atteler à corriger le tir ?

    A mon tour de « saluer » tout bon entendeur : "Nu nu bèn matoi esèlè mô, a senge..." (rubrique CHORALE)

    http://duala.kazeo.com/Nu-nu-ben-matoi,a391098.html

    Celle là au moins on peut l'écouter. Ok ! Reprochez-moi la médiocre qualité du son, je n'ai pas pris d'appareil High Tech, juste mes moyens du bord, que j'en soi excusée.

    Bon dimanche à vous quand même.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :