• Byingedi

      Byingedi : Pourquoi le conte ?

     

    Le  conte de chez  nous a souvent été considéré comme une affaire  des anciens. Et pour beaucoup c’est une entreprise  inutile  et  insensée que de recueillir des contes, pour les jeunes, c’est une tradition  qui n’a plus rien à voir avec notre monde d’aujourd’hui. Beaucoup de jeunes ont du mal à se reconnaître à travers un conte qui emploie une langue ancienne, cependant une fois franchie la distance qui les sépare de la langue des contes – ce  qui est facilement réalisable  avec un peu de finesse d’esprit  et d’habitude -  les jeunes auront vite fait de saisir le message du conte et de comprendre ses actualités avec toutes ses incidences dans la vie moderne. Il devient ainsi  un véritable maître qui leur permet d’être mieux enraciné dans les traditions [….].

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p> 

    Jean-Marie Epée, Engingilaye, préface.

     

     

     

     Ndimbisedi nde e ñango' a jokwa !

    <o:p>La repétition est la clé de l ' apprentissage.</o:p>

    « SUDOKU : Misongi ma YapanVerbes pratiques »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :